Andréane Le May

Photo de Andréane Le May - Stéphane Chilglord© - Interview-Portrait - A qui mieux mieux
Crédit photo Stéphane Chilglord©

Andréane Le May est solaire, lumineuse : une lumière qui éclaire la vie, qui enlace le monde, et qui embrasse la création !

Artiste native du Québec, belle, drôle, sensible, sa voix rayonne, navigue vers l’émotion qui embrase le cœur, force vive qui chemine vers nous pour trouver du sens dans la musicalité des mots et des notes.

Multi-instrumentaliste, de la guitare vers la trompette, sa tonalité nous guide, nous surprend, nous emmène et les frissons s’en mêlent.

Andréane Le May gomme la verticalité pour sublimer l’horizon, d’une musique qui se partage dans l’effervescence, la joie et les sourires : mélange de pop/soul aux touches de folk et d’électro.

Andréane Le May, c’est une cabane au fond des bois, un feu de camp, une guitare et des chants, l’amitié et l’amour qui font scintiller la vie, et se lever pour voir le soleil accompagner un nouveau jour…

Je vous laisse vous imprégner des réponses de Andréane Le May…



Auteure-compositrice-interprète québécoise, globe-trotter, touche-à-tout éparpillée, passionnée de yoga et récemment de musique indienne, cameraman amateur qui s’amuse à faire des vidéos maison, grande amoureuse du chocolat noir et des films de science-fiction.

1) Quel est l’élément déclencheur qui t’a donné envie de devenir auteure, compositrice, interprète ?

Il n’y a pas eu qu’un seul moment, c’est une série de petites choses. J’écrivais des histoires dans mes cahiers d’école quand j’étais toute jeune. Je pianotais un peu sur le piano électrique à la maison avec ma sœur et on apprenait les morceaux enregistrés dans le piano, qu’on pouvait faire jouer au ralenti, une main après l’autre. J’ai pris des cours de chant vers l’âge de 9 ans et je chantonnais déjà des paroles et des mélodies que je notais et enregistrais sur des cassettes. J’ai ensuite appris la guitare en voyageant en Amérique du Nord avec ma famille, vers l’âge de 14 ans. Et dès que j’ai su 3 accords, j’ai composé ma première chanson. Je ne pensais toutefois pas devenir auteure-compositrice-interprète à l’époque. J’ai voulu être patineuse artistique, professeur, scientifique (oh yeah)… Puis, vers l’âge de 15-16 ans, j’ai voulu étudier le théâtre, la danse et le chant à Toronto. Je voulais tout faire en même temps ha ha !

2) Où puises-tu ton inspiration ?

Souvent dans la nature. Les éléments fascinent. C’est si imposant la mer, la montagne… Quelque chose s’arrête et vient l’inspiration, l’envie d’écrire quelque chose de vrai.

3) Quels pays d’après toi sont sources d’inspirations musicales, de créativité ?

En ce moment, je suis fascinée par l’Inde. Je découvre le chant Dhrupad et je lis différents ouvrages sur la technique. Je prendrai des cours prochainement et j’adorerais séjourner en Inde quelques mois par la suite. Mais il y a tellement de pays qui sont sources d’inspiration. Cuba, le Brésil, les Fado au Portugal, le Japon… Les films d’animation japonais sont tellement riches. Leur imaginaire est si différent du nôtre. D’ailleurs, le Japon serait le prochain pays que j’aimerais découvrir après l’Inde.

4) Si tu devais te décrire en 3 adjectifs ? Quelle est ta couleur préférée, et pourquoi ?

Enthousiaste, curieuse, passionnée.
 
L’orange, ça sent bon ! 🙂

Photo de Andréane Le May - Interview-Portrait - A qui mieux mieux

5) Quelles sont tes autres passions ?

Le yoga, la randonnée, la bonne bouffe, la nage et… les sudoku !

6) Quelles valeurs et quels principes te tiennent à cœur, et pourquoi ?

La patience. On apprend plus souvent à foncer qu’à attendre, c’est dommage.
L’écoute de soi et des autres. C’est nécessaire pour apprendre quoi que ce soit.
L’humilité, parce que personne n’est supérieur à autrui.

Photo de Andréane Le May - Interview-Portrait - A qui mieux mieux

7) Si tu étais :

Un western ? Je ne connais pas beaucoup de films Western. Je dirais « Django unchained ». C’est le seul qui m’ait autant marquée.

Une boisson ? Limoncello fait maison, ça réchauffe le cœur en fin de soirée et ça me rappelle l’Italie.

Un lieu ? Une bibliothèque. Je suis plutôt solitaire et je peux passer des heures plongée dans des livres.

Un instrument de musique ? Un violoncelle, j’aimerais tellement être un violoncelle !

Une odeur d’enfance ? L’odeur de chlore dans l’air chaud d’une piscine intérieure. J’ai grandi au bord d’une école de natation.

8) Qui admires tu, et pourquoi ?

Photo de Andréane Le May - Charlotte Gamus© - Interview-Portrait - A qui mieux mieux
Crédit photo Charlotte Gamus©

Bobby McFerrin, pour son humilité, pour la façon dont il partage la musique avec son public, pour sa passion et sa grande intelligence. Ella Fitzgerald, pour son aisance sur scène, sa présence, la fluidité dans sa voix, dans ses gestes, c’est magnifique.
Il y aurait beaucoup d’artistes à nommer ici , puis quelques grands guides spirituels de ce monde aussi, mais j’admire avant tout tellement de personnes autour de moi. J’admire leur courage, leur sincérité et leur passion. Elles me guident et m’inspirent à en avoir tout autant. Ces personnes qui sauvent des vies, et pas seulement par le biais de la médecine, celles qui ont le courage de changer de carrière après avoir découvert une nouvelle passion, celles qui partent s’installer à l’étranger avec leur famille, celles qui disent ce qu’elles pensent vraiment, celles qui se lancent des défis, échouent et se relèvent avec un sourire. J’ai la chance d’avoir rencontré de très belles personnes jusqu’ici et j’espère qu’il y en aura encore bien d’autres. Merci à elles.



9) Quels sont tes projets, quelle est ton actualité ?

Je prépare un premier EP qui sera lancé en avril 2018. Je travaille avec de super musiciens, j’ai vraiment hâte de présenter ce nouveau projet ! Je vais également participer aux Labos Chansons d’Astaffort en décembre pour travailler sur de nouveaux morceaux. Beaucoup d’écriture à venir dans les prochains mois. J’ai bien hâte.

Sortie EP Andréane Le May - Interview-Portrait - A qui mieux mieux

10) Quelles questions souhaites-tu poser aux lecteurs/lectrices de ce blog?

De quelle autre façon la musique pourrait-elle être diffusée/vendue aujourd’hui selon vous ? Où découvrez-vous des artistes émergents ?

www.andreanelemay.ca

Page Facebook officielle

Twitter officiel

Instagram officiel

YouTube officiel

Si vous souhaitez soutenir le projet d’Andréane Le May, c’est par ici !!!


Pour découvrir les interviews de mes invités, cliquez ici afin d’accéder à la liste


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

wp-puzzle.com logo