Aurélie Sartres

Photo de Aurélie Sartres
©Stéphanie Lacombe

Comme un prolongement de soi, comme un prolongement de soie qui glisse sur le papier, qui entoure, contourne et dessine l’harmonie culinaire, les traits d’un visage, la gourmandise sensuelle d’un plat comme une dédicace gustative…

Aurélie Sartres dessine, peint avec le cœur, un souffle de douceur une puissance féminine, une créativité délicate, rythmée, une prose élégante, évidente du dessin gastronomique qui sublime nos envies de goûter, de toucher !

Artiste ultime, cette jeune femme merveilleuse, qui allie finesse et émotions, intelligence et volonté, a un talent virevoltant comme un somptueux ruban de satin, tout ce qui l’entoure se prête à devenir un croquis, une oeuvre et notre admiration n’est que le reflet de son formidable travail dans une implication crayonnée !

Aurélie Sartres, c’est une crêpe surprise, dégustée sur une balançoire dans un jardin où se mêlent camélias, tilleuls odorants et œillets multicolores, avec de jolis chants d’oiseaux séraphiques, c’est une ode à la vie…

Je vous laisse vous imprégner des réponses de Aurélie Sartres…



Peinture de Aurélie SartresJe suis dessinatrice.
Diplômée en illustration avec mention de l’Ecole nationale supérieure des Arts décoratifs.
Je croque tout ce (et ceux…) qui se trouve dans mon champ de vision !

1) Qui, quoi, comment t’a donné envie de devenir dessinatrice, illustratrice… ?

Ce n’est pas une envie, c’est un besoin ! Une nécessité.

2) Que veux-tu transmettre à travers tes créations ?

Je veux être témoin de mon temps. Et tenter de donner du sens.

3) Penses-tu qu’il existe un trait d’union entre la création culinaire et le monde du dessin ?

Nous utilisons les mêmes modes d’expression !
Comme les Chefs, je travaille les couleurs, les matières, les surfaces, le volume, la perspective, le brillant, le mat, les textures, les transparences… les pigments ou les piments !
Nous avons aussi quelques outils en commun comme les pinceaux, les liants, les spatules, les sprays, les pinces…
Et sûrement la même émotion devant la feuille blanche que devant l’assiette blanche.
La différence constitutive qui nous sépare est que l’Art culinaire est éphémère. Ça le rend fascinant. C’est sûrement ce qui me pousse à dessiner un plat avant de le manger ! Pour laisser une trace.

Homard dessiné par Aurélie Sartres

4) Quelles rencontres t’ont sincèrement marqué ?

Alain Cohen, l’extra-terrestre des légumes et des fruits, qui m’a emmené gaiement à la rencontre des Cuisiniers et des Producteurs.
Yannick Alleno, qui m’a permis de réaliser mon premier livre.
Guillaume Gomez, le Chef de l’Élysée, qui m’a fait confiance pour illustrer (très) librement les 60 recettes de son carnet de cuisine.
Mon plus beau souvenir est une commande faite par David Rathgeber, d’un petit portrait à l’huile sur toile, qui représentait Alain Ducasse. Ce fut le premier Chef croqué ! Cette toile est toujours au mur de l’Assiette.

5) Quelle est ta couleur préférée, et pourquoi ? Si tu devais te décrire en 3 adjectifs ?

Couleur : un dégradé qui irait du jaune au rouge. Léger et puissant à la fois.

Adjectifs : libre, naturelle, constatée.

Auto-portrait de Aurélie Sartres
Auto-portrait

6) Quelles sont tes autres passions ? Qui admires-tu ?

La nature… et la lecture. Dernière trouvaille : le Journal du peintre Eugène Delacroix.

Leonard de Vinci, Michel-Ange, les expressionnistes… et les autres !

7) Quels principes et quelles valeurs te tiennent particulièrement à cœur ?

La justice et la loyauté !



8) Si tu étais :   

Une gourmandise ? Un fromage tendre et salé.

Un objet ? Un câble.

Une saison ? L’automne, bien sûr… Du vert ! du rouge ! du jaune ! de l’orange !

Un animal ? Un animal : un oiseau, pour changer d’angle de vue.

Un parfum, une odeur ? L’odeur de la pluie en été.

9) Quelle est ton actualité ? Quels sont tes projets ?

Des illustrations pour François Régis Gaudry ou Damien Duquesne, des fresques pour Philippe Mille (Les Crayeres), Hervé Rodriguez (Café Jamin) ou Matthieu Garrel (Le Bélisaire). Du design graphique pour les macarons Delmontel. Un reportage dessiné pour la Maison Trolliet (MOF) à Lyon… Et les premiers visages d’une galerie de portrait.

10) Quelles questions souhaites-tu poser aux lecteurs/lectrices de ce blog ?

Qu’est-ce que le beau ?
Qu’est-ce ce que le bon ?
Vous avez 3 heures !

www.aureliesartres.com

facebook/atelieraureliesartres

twitter/jaicroqueunchef

instagram/aureliesartres

google+/AurélieSartresAS

pinterest/asartres

youtube/AurélieSartres

 


Pour découvrir les interviews de mes invités, cliquez ici afin d’accéder à la liste


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

wp-puzzle.com logo