Je suis « PlayStationniste »

PlayStation évolution

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler d’une de mes passions, qui occupe depuis des années une place privilégiée dans ma vie, qui ne m’a jamais quitté et ne me quittera pas !PlayStation manettes évolution

L’univers de la PlayStation 1 à 4, je suis tombée dedans dès 1996 : elle m’a permis de découvrir tant de jeux, de paysages différents, et le graphisme qui s’est tellement amélioré pour passer d’un jeu de voitures à un jeu de réflexion ou encore de m’énerver au bout du quatrième essai pour tenter un saut avec Abe pour ceux qui s’en souviennent…

On part au pays des souvenirs, je vais en citer plein tant je n’ai pas envie de les oublier…

Continuer la lecture de « Je suis « PlayStationniste » »

Gentil/méchant : choisis ton camp…

gif gentil ou méchant

J’attache particulièrement d’importance à la sincérité et bien plus encore à la gentillesse.

Ces valeurs me sont chères dans leurs noblesse, dans le fait de rester entier dans les rapports humains, avec la jolie simplicité qui peut l’accompagner.

Je ne connais pas vraiment la jalousie que certains éprouvent lorsqu’ils constatent l’ascension de l’un, la réussite de l’autre.

Au contraire, je suis toujours dans l’encouragement, l’admiration…

Continuer la lecture de « Gentil/méchant : choisis ton camp… »

Offrir de la bonté

Offrir de la bonté

La bonté comme une onde de partage qui peut s’étendre sur chacun de nous…

Offrir sans attendre en retour, être dans le don pour distribuer des ondes positives, rendre service ou sourire.

Plus je vieillis, plus je grandis et plus je préfère donner; plus le fait de vouloir aider, être dans l’empathie, la compassion, le réconfort font écho à mes principes de vie…

Le chemin est long vers la sagesse car en fait, en y réfléchissant concrètement, je ne suis pas certaine de vouloir être mâture : j’aime être encore de temps à autre l’enfant qui existe toujours en moi guidée par ma curiosité, ma gourmandise, mes étonnements perpétuels, l’envie de chanter ou d’improviser une bataille d’oreillers…

Continuer la lecture de « Offrir de la bonté »

« Je suis journaliste et j’ai décidé de m’associer »

logo de Explicite journalistes associés

J’ai regardé la conférence de presse annonçant la naissance d’Explicite Journalistes Associés : j’ai écouté chaque mot, me suis surprise à sourire à chaque visage qui défilait par l’intermédiaire d’une vidéo présentant l’ensemble des associés.

Chacune, chacun répétant « je suis journaliste et j’ai décidé de m’associer ».

Olivier Ravanello a employé des mots qui ont été prononcés avec le coeur, on sentait d’ailleurs une émotion tangible… J’ai aimé les mots : humilité, écoute, association… Une association d’une cinquantaine de journalistes qui veulent relayer du contenu, nous proposer l’information qui nous intéresse, à partir de reportages, de directs interactifs pour répondre à nos questions.

Continuer la lecture de « « Je suis journaliste et j’ai décidé de m’associer » »

Nous avons tous quelque chose à apporter à quelqu’un

Ce qui me tient vraiment à coeur, ce qui me parle foncièrement c’est l’humain…

L’humain dans son entité, ses différences, ses richesses, ses qualités, son savoir, ses savoir-faire, ses dons, ses atouts…

Et, ce qui me semble être en phase avec l’humanité, c’est la bienveillance, l’empathie, la compassion en laissant sur le côté très éloigné de nous son florilège d’indifférence, d’égoïsme, d’hypocrisie !

Ce que j’aimerai dans mon monde, c’est que l’humanité brille dans ses acquis… Qu’au lieu de nous demander continuellement « c’est quoi ton travail? » (comme si celui-ci nous définissait absolument !) on s’interrogeait de savoir qui tu es, quelle est ta couleur préférée?

Continuer la lecture de « Nous avons tous quelque chose à apporter à quelqu’un »

Mon ami Facebook et son acolyte Nametests

C’est vrai, je n’ai pas aimé l’année 2016, mais alors vraiment pas : d’abord, parce qu’elle fut ponctuée par des évènements dramatiques qui ont touché  chacune et chacun d’entre nous; et ont amené  avec eux leur lot de divisions, d’obscurantisme… et, non de remise en question, d’humanité sauf, et heureusement pour quelques-uns… Que j’ai définitivement compris que le monde politique loin de nos préoccupations, nos difficultés se soucie plus et absolument de son image, et sa cohorte du pouvoir et, invariablement de s’élever à travers l’argent.

Mais aussi, à titre personnel parce que j’y ai laissé beaucoup de plumes, j’ai compris ce que le mot méchanceté signifie dans toute sa fausseté, sa lâcheté et sa noirceur : je pense ici à 2 personnes en particulier qui m’ont blessé gratuitement, sans aucune raison et de manière délibérée… Je ne suis pas votre miroir et n’ai pas l’intention de le devenir, alors gardez votre méchanceté tricotez-en une écharpe et serrez-la bien fort autour de votre cou !

Voila c’est dit et ça me libère un peu !

Continuer la lecture de « Mon ami Facebook et son acolyte Nametests »

Une féerie réparatrice

Tout le monde n’a pas la chance ou le souhait de festoyer à la saint Sylvestre…

Et l’année dernière, si, si on peut déjà le dire, le 31 au soir, occupée à préparer minutieusement ce blog, à revisiter chaque détail, c’est à peine si on a mangé…

Mais, j’ai assisté par le biais de la télé qui n’est pourtant pas fréquemment allumée à un spectacle magnifique.

Un enchainement de tableaux allié à de judicieux choix musicaux, une beauté recherchée, un enchantement.

La minutie, la hiérarchie de ces images qu’on eut dit calquées sur l’Arc de Triomphe a nécessité plusieurs mois de travail.En effet, « les petits français » ont préparé ce spectacle dès le mois de Juillet. Je nomme ici les 2 organisateurs Martin Arnaud et Marylin Kuentz ainsi que les musiciens Pascal Lengagne, Philippe Villar et Pierre Caillot dont il faut saluer le travail !

Continuer la lecture de « Une féerie réparatrice »