Emeline Barsse

Photo de Emeline Barsse verrier d'art

Émeline Barsse maîtrise son sujet à la perfection, son domaine de créativité, d’inventivité : c’est la verrerie d’art !

Cette jeune femme adorable, douée, courageuse avec de belles valeurs familiales a de formidables aptitudes, et ses créations le reflètent parfaitement…

Un don pour colorer la vie, faire émerger le beau, donner de la dimension car, noblesse et splendeur se cristallisent dans ses œuvres !

Émeline Barsse est un joli bocal de bonbons multicolores, acidulés, aux goûts multiples, un bocal à surprise…

Je vous laisse vous imprégner des réponses de Émeline Barsse …



Four de Emeline Barsse verrier d'art

Petit texte descriptif :

J’ai grandi entre un grand-père peintre et l’autre menuisier ébéniste à leurs heures perdues. Depuis petite, j’ai baigné dans le travail manuel et l’art. Amoureuse des matières et matériaux, j’ai travaillé la céramique, le bois, l’or, pour finalement me « concentrer » sur le verre. Ses jeux de lumières, d’opacités, transparences et couleurs sont fascinants. J’ai installé mon univers créatif dans l’atelier de menuiserie de mon grand-père, afin de faire revivre ce lieu qu’il aime tant, et dans lequel j’ai passé de nombreux bons moments à le regarder travailler.
Je travaille le verre selon les techniques sur fusing et du thermoformage, pour créer des objets de l’art de la table (assiettes, portes couteaux…), de la décoration intérieure (Totems, horloges, luminaires…) et des bijoux. J’intègre du bois à mes créations, premièrement car j’aime mêler les matières et matériaux, mais aussi en référence à la passion du bois de mon grand-père. J’ai également appris le métier de Doreur à la feuille, Ornemaniste, et j’ai des bases de sculpture sur bois et de marqueterie.

1) Qui, quoi, comment t’a donné envie de devenir créatrice : verrier d’art ?

Un heureux hasard… Poussée par mes enseignants dans une filière scientifique qui ne me plaisait pas, et voulant changer de voie, j’ai fait quelques portes ouvertes de lycées proposant des filières artistiques. Je cherchais quel bac j’allais pouvoir faire quand je suis entrée dans l’un des ateliers de verrerie du lycée Jean Monet à Yzeure. Je connaissais déjà bien les métiers de souffleur de verre et de vitrailliste mais le verre offre bien plus de possibilités que ce que je soupçonnais. Ça a été pour moi un déclic. Ce lycée offre une formation unique en France, qui venait d’ailleurs d’ouvrir cette année là. C’est un DMA (diplôme des métiers d’art, et équivalent bac+2) que j’ai obtenu haut la main après avoir fait un Bac Art appliqué.

2) Qu’est-ce-qui t’inspire ?

Ma principale source d’inspiration : c’est la nature. Que se soit dans le travail du verre où dans toute autre création qu’il peut m’arriver de faire, la nature joue un rôle prédominant. Faune, flore, formes, couleurs, textures, c’est une source inépuisable. J’aime particulièrement l’Art Nouveau et l’art asiatique.
Cependant, je qualifierais plutôt mon travail d’instinctif. Il est rare que j’ai un projet abouti en tête avant de le commencer. Je m’installe à mon établi et me laisse guider par la matière et mes envies.
J’aime les couleurs, je décline souvent une création dans toute ma palette disponible pour proposer un arc-en-ciel de couleurs. J’ai beaucoup de mal à travailler le marron, le beige, et le gris. Ce sont des couleurs qui ont moins de force émotionnelle pour moi.

Guéridon de Emeline Barsse verrier d'art

3) Si tu devais te décrire en 3 adjectifs ?

Rêveuse, passionnée et déterminée.

4) Quelle est ta couleur préférée ? Et pourquoi ?

Le bleu, dans toutes ses déclinaisons pour sa douceur, son calme, son invitation à la rêverie.

5) Quelles sont tes autres passions ?

Il y en a tellement… Je suis curieuse et passionnée de nature… Je suis une collectionneuse, j’ai entre autre une collection de papillons naturalisés et souhaite plus tard, construire une serre tropicale dans mon jardin pour en élever. J’ai également hérité de ma grand-mère paternelle, une passion pour la collection de minéraux et fossiles. Je fais également de la plongée sous-marine. Finalement, tout me ramène à mon amour de la nature.

6) Que veux tu transmettre à travers tes créations ?

L’amour de l’artisanat et du travail bien fait… J’aime faire découvrir les techniques verrières que j’utilise et qui sont encore trop méconnues. J’ai à cœur de participer à la sauvegarde et au développement de ce métier. Tout comme la dorure à la feuille, que j’intégrerais plus tard dans mes créations, et qui est un métier en train de disparaître petit à petit.

Galerie de créations de Emeline Barsse verrier d'art

7) Qu’est-ce que génère cette aventure au niveau personnel, humain ?

C’est une aventure qui me pousse au dépassement de moi chaque jour, j’apprends sur moi même. Mais ce que je préfère ce sont les rencontres humaines sur les marchés artisanaux. Les artisans sont comme une grande famille, on se soutient, on échange, on apprend les uns des autres.
Le fait également de devoir travailler sur commande pour des clients, plutôt que de simplement vendre ce qui sort de mon imaginaire, est extrêmement intéressant. Chacun apporte des idées et des pistes que je n’aurais probablement pas explorées, mais aussi me force à trouver des techniques, des astuces, pour réussir à produire les envies de mes clients.



8) Quel sentiment ou quelle émotion ressemble à tes produits/objets/œuvres ?

J’essaye de mettre une petite étincelle de joie, et un peu de douceur dans chacune de mes créations, des couleurs chatoyantes et pétillantes, mais non agressives pour égayer ses tenues ou son intérieur.
Mais, c’est très subjectif. Et d’ailleurs, ce qui m’intéresse c’est de savoir quelles émotions mon travail produit.

Créations de Emeline Barsse verrier d'art

9) Quel(le)s créateur(rice)s admires-tu ?

Il y en a beaucoup… Mais je vais surtout vous parler de trois artistes :
Le premier, c’est le grand Léonard De Vinci. Je suis complètement admirative de son génie créatif, son cerveau en ébullition qui l’a poussé dans une quête perpétuelle de recherche et de savoir.
Le second, c’est Vincent Van Gogh pour toutes les émotions qu’il arrive à nous faire passer à travers ses œuvres, que je trouve particulièrement vibrantes.
Et pour finir je vous parlerais d’un artiste verrier qui est Dale Chihuly. Ancien souffleur de verre américain, qui a appris son métier à Venise, il a subi plusieurs accidents qui l’empêchent à présent de pouvoir souffler lui-même ses pièces. Il est maintenant chef d’atelier et dirige ses artisans pour la réalisation de ses œuvres.
Farfelues, colorées, pétillantes de vie, il s’inspire de la nature, et y intègre souvent ses œuvres, colossales et sculpturales.

10) Quelle question souhaites-tu poser aux lecteurs/lectrices de ce blog ?

Et bien, je vais vous retourner la question 8 : Comme vous avez peut être pu le voir tout au long de mes réponses, je suis très attachée aux émotions. Je vous invite donc, si vous le souhaitez, à me faire part des émotions, des sentiments que vous ressentez à la vue de mon travail. Car finalement, qu’on aime ou pas mon travail, ce qui m’importe c’est ce qu’il vous fait vivre.

Parure de Emeline Barsse verrier d'art

Logo de Emeline Barsse verrier d'art

 

 

 

Page officielle Facebook

Boutique en ligne

 

 


Pour découvrir les interviews de mes invités, cliquez ici afin d’accéder à la liste

3 réponses sur “Emeline Barsse”

  1. Emy est une artiste et une artisan de grand talent. Elle a tellement à offrir. Ses créations sont magnifiques et provoquent la joie. On ressent sa passion sa volonté son imagination. Pour être totalement honnête son travail m’inspire souvent. Je lui souhaite du fond du cœur toute la réussite possible et tout le succès qu’elle mérite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

wp-puzzle.com logo