Faro Dessinateur

Faro Dessinateur ou Christophe Faraut sur le plateau de L'Équipe

Christophe Faraut ou Faro pour tous les fans inconditionnels…!!!…

De l’humour, du panache et une jolie force tranquille !

Ce dessinateur « croque » tout : sports, politique… Et on ne peut que craquer devant tant d’inventivité !

Qui ne l’a jamais vu à l’œuvre sur la chaîne L’Équipe ?

Simple, humble Christophe Faraut nous emmène dans son monde avec tant de facilité qu’on le suit avec emphase !

L’humour est un moteur qui véhicule tant d’aspects : du rire au partage…

Sa gentillesse et son humour sont de jolies qualités émergentes qui ne l’empêchent nullement de voir et restituer à travers ses dessins, la moindre information, le moindre détail.

Faro est un super dessinateur génial, drôle, vivifiant : « le crayon d’or » du dessin !

Je vous laisse vous imprégner des réponses de Faro…



Petit texte descriptif :

Faro, dessinateur de presse, L’Équipe, France football, la chaîne l’Équipe, le sport donc, mais pas que… j’interviens dans tous les domaines de l’humour graphique, de la presse satirique à la presse économique, je dessine, je dessine, c’est mon moyen d’expression depuis toujours, j’ai eu la chance d’en faire mon métier, c’est donc un bonheur au quotidien !

Dessin de Faro de tous les chroniqueurs de L'Équipe du soir

1) Qui, quoi, comment vous a donné envie de devenir dessinateur ?

Devenir dessinateur est vraiment quelque chose qui s’est imposé à moi, en fait j’ai toujours été dessinateur, être dessinateur c’est ce qui m’a toujours caractérisé, depuis petit… Christophe, le dessinateur plus tard devenu Faro le dessinateur. Je ne sais même pas si ça a été un jour une envie … c’était comme ça c’est tout. Une enfance assez solitaire jalonnée de dessins, une adolescence un peu moins solitaire ou mes nuits rattrapaient le temps perdu la journée au niveau créatif puis plus tard le bonheur de dessiner toujours plus et de partager, partager mes dessins avec le plus grand nombre. Je n’ai pas eu de mentor, je ne peux même pas me targuer d’une grande culture dans le domaine, je n’ai jamais été un fervent lecteur de bd, j’ai mis beaucoup de temps à apprécier le travail d’un auteur, d’un journaliste ou d’un écrivain, j’ai toujours été acteur plus que spectateur, j’ai tracé ma route seul, assez sur finalement de savoir ou j’allais.

2) Qu’est-ce-qui vous inspire ?

La vie m’inspire, c’est une source de richesse inépuisable, du moins en terme d’inspiration, je n’ai pas vraiment de sujets de prédilection, du moins je n’en ai plus. Il est vrai que j’ai commencé par la presse sportive, j’ai longtemps privilégié les sujets liés au sport, au début je ne me sentais pas capable de traiter autre chose… Le métier de dessinateur de presse est un métier à lente maturation, il faut du temps pour savoir apprécier, analyser et comprendre les sujets qui nous entourent, je sais qu’aujourd’hui j’y suis parvenu, j’éprouve un égal bonheur à dessiner dans la presse satirique, la presse sportive, économique, généraliste… sur du papier, sur Internet ou encore en direct à la télévision, je vis un bonheur sans bornes et sans fin…

Dessin de Faro sur les buralistes qui lancent leur propre marque de cigarette

3) Si vous deviez vous décrire en 3 adjectifs ? Quelle est votre couleur préférée et pourquoi ?

Me décrire est pour moi assez compliqué, je crois que les gens qui me connaissent me trouvent gentil, doux et déterminé.
A la question de ma couleur préférée j’ai souvent répondu le vert… votre question me fait prendre conscience aujourd’hui que je n’ai pas de couleur préférée…

4) Quelles sont vos autres passions ?

Ma famille est ma plus grande passion, j’apprécie chaque instant en leur compagnie… voir grandir ses enfants est un bonheur merveilleux. Leur faire découvrir des choses hors du commun est un challenge pour moi et un grand plaisir.

5) Qu’auriez vous exercé comme profession si vous n’aviez pas été dessinateur ?

Pour les raisons évoquées plus haut, tout dans ma vie m’a conduit à être dessinateur, j’ai le sentiment étrange d’être exactement à la place qui est la mienne dans cette société, ça n’a pas forcément été rapide, mais ça c’est fait naturellement. Pour tout vous dire je pensais arriver un jour à faire exactement ce que je fais aujourd’hui, je n’ai pas toujours fait d’effort pour cela, j’aurais pu passer complètement à côté de cet objectif, c’est bizarre en fait, je voulais ça, j’ai eu ça… entre les deux, c’est un peu comme si je ne me souvenais de rien.

Dessin de Faro sur la poste qui développe ses services auprès des séniors

6) Qu’est ce qui vous construit ? Quelles causes, quelles valeurs vous tiennent à cœur ?

Alors ça c’est dur comme question, comment répondre à cela sans déverser une montagne de banalités… déjà je ne suis pas un dessinateur militant, professionnellement j’essaie de laisser mes convictions au vestiaire, j’estime qu’il est plus facile de faire mon métier en étant neutre, et ça tombe bien, je pense que je le suis par nature. C’est quelque chose qui n’est pas souvent pris pour une qualité mais j’avoue que j’ai beaucoup de mal à être catégorique sur la plupart des sujets, je pense que rien n’est jamais tout noir ni tout blanc, en politique notamment je n’ai toujours pas réussi à comprendre comment on peut être de droite… ni de gauche d’ailleurs, ni de n’importe quel parti et cette réflexion n’est même pas la conséquence de la nullité crasse de nos politiciens, elle est juste le fruit de la complexité de notre monde et de notre société, il y a du bien, du mal un peu partout… à chacun de prendre ce qui lui convient et de laisser le reste.
Ah oui sinon, j’aime bien manger bio et respecter l’environnement d’ailleurs il y a bien longtemps que j’ai délaissé les feuilles de papier pour dessiner sur une tablette graphique.

7) Qui admirez vous ?

Pas de mentor je vous l’ai dit, il y a tant de gens admirables qu’il est impossible d’en sortir quelques uns ici. Je veux continuer de croire qu’il y a plus de bonnes personnes que de mauvaises même si l’actualité en général nous démontre le contraire. Proche de moi j’ai toujours admiré mon grand père, une personne simple et modeste qui m’a inculqué de belles valeurs. Parmi ceux qui ne sont plus là, c’est avec lui que j’aimerais partager le bonheur de faire aujourd’hui ce que j’aime.



8) Avez vous des anecdotes à nous relater, des rencontres qui vous ont marqué ?

Même si je me tiens assez loin du milieu que je caricature, j’ai quand même côtoyé quelques personnes au cours de ma carrière et c’est aujourd’hui devenu assez banal de rencontrer un homme politique ou un sportif. Comme anecdote je citerai donc l’histoire de la préface de ma première bd : j’ai eu le grand privilège d’être préfacé par Thierry Rolland. Un jour, je reçois un coup de fil de cet immense journaliste qui me dit à mon grand étonnement qu’il accepte de préfacer mon album. Je crois que cet événement m’a fait prendre conscience que tout était possible, car à cette époque j’étais bien loin du monde des médias. À ce sujet, je voudrais citer le journaliste Dominique Grimault qui a permis cela.

9) Vous dessinez dans tous les domaines (sportif, politique…) mais quel est celui que vous préférez ?

Je n’ai aucune préférence, je suis maintenant aussi à l’aise dans tous les domaines et j’y prends le même plaisir.

10) Quelle(s) question(s) souhaitez-vous poser aux lecteurs/lectrices de ce blog ?

Mais qu’est ce qui a bien pu vous pousser à arriver jusqu’à la fin de ce questionnaire ?

Dessin de Faro sur Didier Deschamps et l'Équipe de France de Football

http://www.illustranette.com

Page officielle Facebook

Compte Twitter officiel


Pour découvrir les interviews de mes invités, cliquez ici afin d’accéder à la liste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

wp-puzzle.com logo