La parole donnée

Je m’interroge sur la propension de l’être humain à faire autant le bien que le mal, à se satisfaire finalement de ses oppositions constantes…

Je souhaite parler du sens de la parole donnée, de l’engagement !



Donner sa parole, c’est d’abord un contrat fait et signé avec soi-même pour mieux offrir sa parole à celui ou celle avec qui on a conclu un accord.

C’est réussir à faire de ses mots, une action.

 

A dépasser ce qu’on a exprimé pour le faire !

Et donner sa parole fait émerger des mots importants, exigeants, fondamentaux, majeurs comme : probité, bienveillance, empathie.

Dans cette promesse à tenir, la confiance et le respect se font faces pour se prendre par la main et avancer dans la même direction

« Je vais t’apporter mon aide »

 

Concrètement, sincèrement sans rien attendre en retour, je vais t’entourer de mon soutien pour te porter, t’apporter, je vais te réconforter parce que tu sembles en avoir besoin… Et vient dans le même élan : je fais, et l’on peut enfin conjuguer tous ces mots au présent.

Afin d’être en phase avec soi, ressentir une entière satisfaction de l’avoir réalisé :

« je t’ai offert ma parole et j’ai mis du sens sur mes mots »

 

Parfois, il est vrai après avoir porté réflexion, on peut réaliser qu’on a cru en être capable mais, que finalement on n’est plus à même de donner notre aide.

Auquel cas, au lieu de rester silencieux et de s’imaginer que le demandeur va le cerner; on lui explique simplement et rapidement que l’on ne peut pas.

L’intelligence du cœur, l’élégance du cœur parlent pour vous et corrigent parfois votre volonté à vouloir tout faire, ou tout bien faire.

Cependant, on le sait toutes et tous que la vie aussi surprenante soit-elle nous convie souvent à réfléchir, nous poser, nous concentrer pour mieux nous accompagner sur le bon chemin !

Donne ta parole dans la joie, pour de vrai, car être meilleur c’est ce à quoi on aspire en tant qu’homme, que femme.

La bonté nous élève, nous aide à grandir, mûrir, à nous réaliser !

 

Ce qui ne sous-entend nullement que le mot bonté doit s’associer au mot bêtise, au contraire, la bonté c’est un accomplissement bénéfique.

Imagine que lorsque tu donnes ta parole, tu prends la main de la personne à qui tu t’adresses pour guider ses pas, et que tout s’éclaire.

Donner sa parole, c’est éclairer même un fugace instant une demande concrète car, ce peut-être crucial, capital sans que nous le sachions, soupçonnions ou mesurions les conséquences !

Parce qu’il y a les mots et les actes, il y a qui nous sommes, ce que l’on dit et ce que l’on renvoie puis ce que l’on fait !

 

Faire corps avec l’esprit, faire du lien entre soi et soi, entre soi et l’autre.

Et, il y a l’acte fait en silence mais qui fait encore plus de bruit car, l’écho de générosité nous visite longtemps après et régulièrement, l’effet de surprise nous ouvre les portes de l’émotion.

Il y a également celles et ceux qui oublient que tu as été là pour eux et qui ont l’impression que, parce qu’à un moment donné, tu as besoin de t’isoler (… pour tant de raisons !) tu n’es plus en phase avec leurs demandes à l’instant T : leur mémoire devient sélective !

La simplicité permet, pourtant, d’instaurer tant d’harmonie et rend tellement d’instants radieux !



C’est important il me semble en tout premier de respecter les promesses que l’on se tient et qu’on engage vis-à-vis des autres, de savoir quelle route on veut emprunter pour tenir celle-ci, d’apaiser les doutes, les rancœurs, de faire des choix avec l’honnêteté que cela implique.

Car, je crois que se respecter soi-même permet de respecter les autres et donc se rencontrer offre une dimension de rencontre à l’autre dans un équilibre de confiance !

Appliquons ce précepte qui instaure une réciprocité incontournable :

« Ne fais pas aux autres, ce que tu n’aimerais pas que l’on te fasse »

Soignons notre parole, soyons notre parole !

 

Maud Ménès©


A nos actes manqués de Jean-Jacques Goldman

 

A tous mes loupés, mes ratés, mes vrais soleils
Tous les chemins qui me sont passés à côté
A tous mes bateaux manqués, mes mauvais sommeils
A tous ceux que je n’ai pas été

Aux malentendus, aux mensonges, à nos silences
A tous ces moments que j’avais cru partager
Aux phrases qu’on dit trop vite et sans qu’on les pense
A celles que je n’ai pas osées
A nos actes manqués

Aux années perdues à tenter de ressembler
A tous les murs que je n’aurais pas su briser
A tout c’que j’ai pas vu tout près, juste à côté
Tout c’que j’aurais mieux fait d’ignorer

Au monde, à ses douleurs qui ne me touchent plus
Aux notes, aux solos que je n’ai pas inventés
Tous ces mots que d’autres ont fait rimer et qui me tuent
Comme autant d’enfants jamais portés
A nos actes manqués

Aux amours échouées de s’être trop aimé
Visages et dentelles croisés justes frôlés
Aux trahisons que j’ai pas vraiment regrettées
Aux vivants qu’il aurait fallu tuer

A tout ce qui nous arrive enfin, mais trop tard
A tous les masques qu’il aura fallu porter
A nos faiblesses, à nos oublis, nos désespoirs
Aux peurs impossibles à échanger

A nos actes manqués


 

Maud Ménès

CEO/Founder/Owner à Aquimieuxmieux.com Directrice de la publication - Rédactrice Web - Journaliste - Conteuse de réalité - Addict écriturière - Révélatrice de vos talents - Chapôteuse. Je gère la communication, le relationnel, l'ensemble des articles et des interviews de personnalités, artistes et créateurs... Je suis passionnée par l'humain, la communication, la rédaction, l'écriture...

Une pensée sur “La parole donnée

  • 2 février 2018 à 14 h 31 min
    Permalink

    À nos actes manqués Yeeeeeah i yeeeeeah i yeeeah i yeah i yeah i yeah Hey ! 😄 🎶

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

wp-puzzle.com logo

Copie interdite - Les images sont soumises aux droits d'auteurs !

neque. felis Praesent et, dolor. elementum Sed