Le fromage du mois de Novembre 2018 par Christian Janier

Le Fromage du mois choisi et relaté
par Christian Janier

Photo de Christian Janier
Christian Janier

Maître Fromager Affineur – Meilleur Ouvrier de France

www.janier.fr

Le Mothais sur feuille

La présence de chèvres en Poitou-Charentes remonte au néolithique, mais elle s’est accrue après les invasions barbares du VIIIe siècle. Il y avait de nombreuses productions rurales, mais, comme pour la plupart des fromages de chèvre français, le Mothais sur feuille a pris ses formes à la fin du XVIIIe siècle, une fois levée l’interdiction de l’élevage caprin instaurée par Colbert plus d’un siècle plus tôt.

Le Mothais sur feuille était à l’origine un fromage produit uniquement pour les besoins de la famille, avec les restes de lait frais non consommés après les traites. Puis, grâce à la révolution industrielle, la demande s’est accrue peu à peu : le fromage a été commercialisé d’abord sur les marchés locaux, puis plus loin après la création d’une première laiterie.
La renommée des fromages de La Mothe Saint Heray s’est ainsi construite.

On le nommait le « Sur-Feuille » ou le « Chèvre à la feuille ». L’appellation définitive n’apparut que dans les années 1960.
Le rôle de la feuille est primordial pour l’égouttage : il assure à la fois le drainage du petit-lait et sert de tampon d’humidité.

Un joli et généreux fromage fermier au lait cru, avec des arômes caprins tout en douceur et une légère note végétale.

Suivez-moi

Christian Janier

Président du Directoire chez Fromagerie Janier
Maître Fromager-Affineur
Meilleur Ouvrier de France
Membre des Toques Françaises
Ambassadeur de "A qui mieux mieux"
Suivez-moi

Christian Janier

Maître Fromager-Affineur Meilleur Ouvrier de France Membre des Toques Françaises Ambassadeur de "A qui mieux mieux"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

wp-puzzle.com logo

Copie interdite - Les images sont soumises aux droits d'auteurs !

tristique at consequat. leo dolor libero