Les bienfaits de la Coupe du Monde de Football

Cela a lieu tous les quatre ans, espérée, attendue, vénérée ou au contraire crainte !

 

Et cet événement prend une place incroyable dans tous les domaines parce qu’évidemment cela génère une dimension financière qui nous dépasse, mais je préfère vous parler d’un autre aspect, le voir sous un autre angle, plus doux, plus optimiste…

Je vais vous parler de ma Coupe du Monde : abordons ensemble la thématique humaine, cercle vertueux, émulation des émotions, cohésion des couleurs et des drapeaux, ou des hommes qui dans un élan de football fraternel célèbrent ensemble cette fête sportive, ou encore un but inoubliable !

Drapeaux des pays participants à la Coupe du Monde 2018 en Russie

Il y a dans les yeux des passionnés des étoiles qui scintillent, grands et petits, hommes, femmes dans un même élan se sentent en communion, comme si le peuple des hommes soudainement gommait les différences quelles qu’elles soient. Cela n’empêche pas la compétitivité, la compétition, « l’esprit de gagne » mais, les foules se soulèvent dans un même lieu pour vivre intensément ce rassemblement devant le rectangle vert !

Trophée de la Coupe du Monde

On découvre le jeu de certains footballeurs, on s’étonne de leur technicité, on analyse, on peut même créer une équipe type à partir des joueurs de tous les pays représentés…

Le foot dans sa structure rythme l’émerveillement, les sourires, les olas, les amitiés existantes ou futures : cette Coupe du Monde démontre à quel point le football est un sport passionnant aimé par des passionnés…

On ne doit pas oublier que le ballon rond est un symbole fort de valeurs inhérentes à ce football noble !

Le respect prend ici toute son implication : le respect de l’autre, adversaires, concurrents, fans, supporteurs ne faire qu’un dans une chaîne humaine vivante.

Cette magie est tellement précieuse et belle à voir, pas de côté mièvre, c’est une réalité absolue.

Quand la beauté dépasse les frontières, les nationalités, il faut le souligner indéniablement.

À chaque jour suffit sa critique, et l’être humain souligne bien plus souvent qu’à son tour ce qui ne va pas, au lieu de mettre en avant tout ce qui est un plus !

Vibrer ensemble pour un sport avec fougue, acclamer, encourager, soutenir, applaudir, crier, pleurer, espérer… Remercier bien entendu même si son équipe perd, car pour en arriver à la jouer cette Coupe du Monde, il faut sacrément avoir travaillé, chaque joueur sélectionné est tel un athlète choisi pour des raisons précises.



Cet engouement génère une jolie positivité, les consultants et commentateurs sont également en liesse, on ressent dans le pays d’accueil qu’est la Russie, une envie de joie se propager !

Photo du ballon et du trophée de la Coupe du Monde 2018 en Russie

Ce temps fort de rassemblement est prometteur et porteur à la fois car il prouve que des drapeaux peuvent être noués ensemble et agités avec emphase dans une communion qui permet aux amoureux de ce sport de s’exprimer librement !

Photo du trophée de la Coupe du Monde 2018 en Russie

Le football est emballé et emballant, il étonne, surprend et nous porte, nous apporte, nous emporte…

On découvre des noms qui se finissent en « sen » « son » et « itch » à ne plus savoir qui est qui.

Mais, on retient que chaque équipe loin d’être ici par hasard, mesure la gravité de l’instant lorsque leur hymne national est entamé : quelle fébrilité et quelle intensité dans leur chant, pour certain main portée sur le cœur, prêts à en découdre avec ce ballon à facettes !

Photo du ballon officiel Adidas de la Coupe du Monde 2018

On en peut que se féliciter de voir que les peuples peuvent s’entendre, chanter ensemble !!!

Remarquons également que le sens de la propreté des Sénégalais et des Japonais est à saluer : chacun ramassant les traces festives dans les gradins après match !

Ainsi les gens venus de tous les horizons peuvent en un même lieu s’apprécier sereinement, et c’est exactement cela que j’appelle les bienfaits de la Coupe du Monde !!!

Trophée de la Coupe du Monde 2018 en Russie



Mais aussi, je souhaite par-dessus tout remercier Omar Da Fonseca à qui je dédie cet article, quel bonheur de vous entendre commenter les matchs au côté de Benjamin Da Silva, vous sortez des sentiers battus, vous apportez de la gaieté, de la bonne humeur, de la fraîcheur.

Photo de Benjamin Da Silva et de Omar Da Fonseca à la Coupe du Monde 2018

Vous soulignez à juste titre des choses importantes et sensées, tout en apportant une touche d’humour vraiment agréable, vous mettez votre grain de sel et parfois de poivre, vous restez toujours professionnels en sortant du cadre étriqué dans lequel on cherche parfois à vous enfermer.

Photo de Benjamin Da Silva et de Omar Da Fonseca à la Coupe du Monde 2018

Enfin, un duo de commentateurs qui sort de l’ordinaire, une classe vestimentaire et un charisme tellement appréciés et appréciables !

Photo de Benjamin Da Silva et de Omar Da Fonseca à la Coupe du Monde 2018

Des envolées lyriques et poétiques parfois, des clins d’œil à des chansons oubliées, cette collaboration est une bouffée d’air frais : Merci à tous les deux, vous faîtes de ma Coupe du Monde 2018 une fête footballistique, quel que soit les résultats, à jamais inoubliable !!!

Photo de Benjamin Da Silva et de Omar Da Fonseca à la Coupe du Monde 2018

Trophée de la Coupe du Monde 2018

Tous les groupes de la Coupe du Monde 2018

Photo de tous les maillots des équipes de la Coupe du Monde 2018

Maud Ménès

CEO/Founder/Owner à Aquimieuxmieux.com Directrice de la publication - Rédactrice Web - Journaliste - Conteuse de réalité - Addict écriturière - Révélatrice de vos talents - Chapôteuse.

4 pensées sur “Les bienfaits de la Coupe du Monde de Football

  • 20 juillet 2018 à 19 h 26 min
    Permalink

    C’est bien pour éviter ce genre de choses que je suis resté tranquillement chez moi à lever un verre sans cohue, sans abus et sans connerie…
    Désolé pour vous Marie, au nom d’un amateur de football qui sait respecter la joie de vivre… 😉

    Répondre
  • 20 juillet 2018 à 17 h 41 min
    Permalink

    Une coupe du monde qui nous a emballés, certes, nous avons vibré et attendu avec espoir et un rien d’angoisse ….. mais la victoire était au bout.
    Mais que dire de ce qui s’est passé lors des mouvements de fête de tous les supporters dans la France entière : combien de jeunes filles, de femmes, se sont fait agresser , se sont senties de vulgaires objets sexuels entre les mains et les bouches d’hommes -alcoolisés ou pas- ! « est-ce ainsi que les hommes vivent » comme l’écrivait Aragon ?

    Répondre
  • 27 juin 2018 à 12 h 59 min
    Permalink

    Omar Da Fonséca la classe vestimentaire ?? Rhoooo ben tu ne l’as pas vu hier soir alors !! 😀
    Maillot de Lionel Messi collé à l’envers sous la veste de costume et la cravate aux couleurs de l’Argentine nouée autour de la tête !! Ah il vaut le coup d’oeil rien que pour ça Omar et que dire de ces envolées lyriques quand son idole « Messi » marque un but ?? 😆
    J’ai hâte d’être à samedi pour l’écouter nous commenter cet inespéré France – Argentine…….

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

wp-puzzle.com logo

Copie interdite - Les images sont soumises aux droits d'auteurs !

in tempus sed venenatis, ipsum vulputate, mattis sit dapibus eleifend dictum Curabitur