Nous avons tous quelque chose à apporter à quelqu’un

Ce qui me tient vraiment à cœur, ce qui me parle foncièrement c’est l’humain…

L’humain dans son entité, ses différences, ses richesses, ses qualités, son savoir, ses savoir-faire, ses dons, ses atouts…

Et, ce qui me semble être en phase avec l’humanité, c’est la bienveillance, l’empathie, la compassion en laissant sur le côté très éloigné de nous son florilège d’indifférence, d’égoïsme, d’hypocrisie !

Ce que j’aimerai dans mon monde, c’est que l’humanité brille dans ses acquis… Qu’au lieu de nous demander continuellement « c’est quoi ton travail? » (comme si celui-ci nous définissait absolument !) on s’interrogeait de savoir qui tu es, quelle est ta couleur préférée?



Et que dans nos échanges, on parle de passions, de rêves, de partages !

Et qu’un réseau de savoirs passe par l’ascension individuelle et collective afin de les mettre en avant et de les associer dans un esprit d’altruisme et de générosité !

Que des « givebox » surgissent dans les communes et les villes de France, que des frigidaires à partages fleurissent de ci de là pour permettre à ceux qui ont faim de trouver un petit peu de réconfort. Que des tourniquets à vêtements apparaissent également… (Qui n’a pas dans ses placards : un pull, un manteau, une écharpe, un plaid, un livre, une tasse, un verre, un oreiller… qui ne servent plus)

Que tendre la main ne soit pas et plus, le geste des démunis mais, bien au contraire le nôtre; car, c’est à nous de tendre la main pour attraper celle d’autrui…

A nous de prodiguer chaleur, écoute et tolérance; à nous d’aller vers eux sans porter de jugement pour leur offrir de notre temps, un regard, une attention, une boisson chaude !

Parce qu’il me semble que si on ouvrait « une bibliothèque de nos savoirs » on dénombrerait tant et tant d’ouvrages individuels mais, combien de livres écrits à plusieurs mains ?

Pourquoi ne pas créer « une capacitothèque » rassemblant toutes nos idées afin d’embellir la vie, le monde !?

Un réseau intergénérationnel à grande échelle pour échanger des connaissances, des savoirs !?

Je crois profondément que si « un annuaire géant » venait à paraître rassemblant les ami(e)s d’ami(e)s de vos, de tes, de mes ami(e)s (… un peu comme Facebook) qui ont une information à soumettre : un service, un logement, un emploi est disponible; et, que dans un esprit de coopération on le met en ligne de telle sorte que ce soit vu et su par toutes et tous = on dénombrerait sans aucun doute beaucoup moins d’isolement…

Vous allez me signifier à ce moment de votre lecture que l’utopie se freine afin de ne pas tomber dans l’absurde : pour autant, permettez-moi un parallèle en ce jour de tempête le vent a retrouvé du caractère et ne cesse de balayer allègrement les nuages, vous allez voir où je veux en venir…

Lorsque c’est le cas comme ce jour, une alerte tempête nous informe et ce, de manière nationale afin que l’on puisse se prémunir, axer ses priorités, éviter de sortir et savoir ses proches en sécurité…

Vous voyez où je souhaite vous emmener dans le fil de mes pensées !?

Un partage national, une entraide générale, une notion de soutien, une capacité d’offrir et de donner des renseignements primordiaux pour votre meilleur ami(e), le fils de celui-ci, la voisine qui connait untel qui habite en bourgogne celui-ci connaissant une amie qui a un logement à louer à Nantes…

Un annuaire géant mêlant et regroupant « Facebook, Leboncoin et Alerte météo ». Bien entendu, c’est une image mais, je pense que vous avez parfaitement saisi le concept et le principe.

Que s’aider est un acte solidaire et responsable.

Et je pense de manière intrinsèque, que nous avons toutes et tous quelque chose à apporter à quelqu’un !

Et, vous n’allez pas pouvoir me démentir lorsque je vous ferais un autre parallèle avec celui qui concerne à nouveau Facebook (je sais, vous allez trouver que je me répète…)

Mué(e) par une indicible volonté, une intuition (?) vous avez accepté  « un(e) ami(e) » et au fil du temps, cette personne devient toujours pourtant virtuellement, ce fameux dénominatif commun aux profils « Facebookiens » : alors, dites moi maintenant que ce lien vous attache, et vous exhorte à entretenir cette amitié, si il ou elle vous dit que la recherche d’un logement s’avère infructueuse, une recherche de babysitter reste caduque et qu’un emploi serait le bienvenu = n’êtes-vous pas dans le souhait de lui venir en aide, de lui offrir votre soutien ?



Pourquoi alors, ce fameux réseau magique que j’imagine dans mon monde ne pourrait-il voir le jour ?

Je vous pose à vous ami(e)s lecteurs cette question naïve, crédule : qui pour de vrai, aurait foncièrement, instinctivement, absolument, incroyablement envie d’y venir, de le visiter, de le mettre dans la lumière et d’y croire à mon monde ?…

Maud Ménès©

Maud Ménès

CEO/Founder/Owner à Aquimieuxmieux.com Directrice de la publication - Rédactrice Web - Journaliste - Conteuse de réalité - Addict écriturière - Révélatrice de vos talents - Chapôteuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

wp-puzzle.com logo

Copie interdite - Les images sont soumises aux droits d'auteurs !

lectus tristique ut consequat. Donec commodo Donec