Stéphane Bitton

Photo de Stéphane Bitton - A qui mieux mieux

Un journaliste, un homme de radio qui a du piquant, du panache, qui est féru, pointu et dont l’analyse est juste aux nombreuses histoires et anecdotes qui nous régalent !

Une voix particulièrement chaleureuse qui nous invite à l’écouter sans que jamais la lassitude nous gagne.

Franc, entier, sincère : Stéphane Bitton narre des coups francs, et des épisodes qui nous plongent ou replongent dans des matchs à revivre avec passion, c’est un poète du football.

Cet homme intelligent , intéressant, courtois détient des répliques à l’humour digne d’un film de Michel Audiard, il est aussi et c’est extrêmement précieux d’une sympathie infiniment agréable !

Stéphane Bitton c’est un champ de lavande, et un repas improvisé sur une plage de France en dressant une table, une belle nappe blanche avec une ambiance où rires et joie se mêlent, nimbé par les rayons du soleil…

Je vous laisse vous imprégner des réponses de Stéphane Bitton…



Petit texte descriptif :

Exercice toujours difficile ! Finalement les autres en parlent mieux que moi ! Donc, si j’en crois ce que j’entends je dirais instinctif, sensible, charismatique, meneur d’hommes, un ego développé mais qui aime les gens au sens noble du terme, qui aime être à leur écoute. Je rajouterais que je suis curieux de tout, en veille permanente, et que les petits bonheurs de la vie me rendent heureux.

1) Vous êtes journaliste, mais pas que : quels sont vos autres métiers ?

Je suis avant tout un passionné. Après avoir été prothésiste dentaire pendant 18 ans, je suis devenu journaliste, titulaire de la carte de presse, il y a 20 ans. Actuellement, je suis Directeur de Supdeweb, l’école des métiers du digital mais je continue mes activités de journaliste en parallèle.

2) Quel est votre plus grand souvenir journalistique ?

La couverture, pour le site L’Equipe, de la finale de la Ligue des champions 2005, disputée à Istanbul entre Liverpool et le Milan AC. L’ambiance dans la ville. Ma rencontre et le diner, la veille du match, avec Jacques Ferran, mon modèle, ancien de l’Equipe et France Football, deux publications dont j’ai été le rédacteur en chef. Et enfin et surtout, le scénario du match, Milan menait 3-0 à la pause avant d’être rejoint à 3-3 par les Anglais qui s’imposèrent finalement aux tirs au but. Le retour à l’hôtel à 3h30, le temps de prendre ma valise et de sauter dans l’avion pour Paris.

3) Quels événements sportifs ont foncièrement fait palpiter votre coeur ?

Il y en a tellement ! Passionné de sport, je vis et vibre pour lui depuis plus de 50 ans. Comme ça, je dirais la finale de la Coupe du monde 1998, la finale de l’Euro 2000, le 110m haies de Guy Drut à Montréal en 1976, la finale de la Coupe du monde 1974, la finale de la Coupe Davis et Yannick Noah qui danse sur Saga Africa, les 8 secondes perdues par Laurent Fignon sur Greg Lemond en 1989. La première Coupe de France remportée par le PSG en 1982.

4) Quels autres domaines vous passionnent ?

Le sport bien sûr mais pas que ça, loin s’en faut. Je déteste d’ailleurs être réduit à une machine à quizz de sports ou de statistiques… Je suis passionné par la politique, l’histoire, la musique, le cinéma d’avant 1990, les nouvelles technologies et un ou deux autres jardins secrets… Il en faut !

5) Qui admirez-vous ?

Winston Churchill. Ceux qui ont fait de la Résistance. Ceux qui ont mis leur vie en danger pour sauver les autres, pour sauver leur pays ou une certaine idée de la liberté et de la démocratie. Il y a aussi David Ben Gourion pour son obstination et sa vision, et tous ceux qui ont cru en leurs idées plus que tout, Gandhi, Martin Luther King, Mandela, Golda Meïr et tant d’autres. Après, il y a ceux qui ont réussi des carrières dans des domaines qui me sont chers. Marie Curie, Simone Veil, Johan Cruyff, Bruce Springsteen, Woody Allen, Steve Jobs, Jean-Paul Bemondo, et plein d’autres…

6) Pouvez-vous vous décrire en 3 adjectifs ? Quelle est votre couleur préférée et pourquoi ?

Passionné, rigoureux et humble.

Le bleu. C’est la couleur du ciel quand il fait beau, la couleur de la mer qui m’apaise. Le bleu et toutes ses variantes m’inspirent.

7) Si vous étiez :

Un monument ? La Tour Eiffel. Je la vois tous les jours depuis plus de 55 ans et je ne m’en lasse pas.

Une ville ? Paris. Il y a tant de choses à y faire et à découvrir. Cette ville me surprend tous les jours. J’adore me balader dans Paris, j’aurais rêvé d’y être un touriste.

Une fleur ? La rose. Parce qu’elle symbolise l’amour, le moteur de la vie.

Un mot ? Famille. Une valeur sûre. Le fondement de mon équilibre.

Une saison ? L’été. C’est souvent une période de vacances, de farniente, un repas dans un jardin autour d’une table avec les copains, avec la famille à refaire le monde. C’est une terrasse, une partie de tarot où le temps s’arrête. C’est une luminosité.



8) Quelles valeurs, quels principes vous tiennent à cœur ?

La famille. L’amitié. La parole donnée. La passion, la rigueur et l’humilité. La notion de bien et de mal.

9) Quelle est votre actualité, quels sont vos projets ?

Mon actu est multiple comme mes occupations. Continuer à avoir une vie professionnelle riche, à transmettre ma passion à mes étudiants et faire de plus en plus de radio !!

10) Quelle question souhaitez-vous poser aux lecteurs/lectrices de ce blog ?

L’ai-je bien descendu ?

Compte Twitter officiel

Logo de Supdeweb - Stéphane Bitton - A qui mieux mieux

Logo de Foot123 - Stéphane Bitton - A qui mieux mieux

Tribune PSG - Stéphane Bitton - A qui mieux mieux


Pour découvrir les interviews de mes invités, cliquez ici afin d’accéder à la liste


Une pensée sur “Stéphane Bitton”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

wp-puzzle.com logo