Thomas Desson

Journaliste – Présentateur – Commentateur

Thomas Desson journaliste, présentateur, commentateur est un professionnel sincère, attachant, étonnant.

Des sourires y compris dans sa voix, des clins d’œil et des anecdotes avec un humour vivifiant, une belle intelligence, une présence qui rassure,une fraîcheur salutaire avec classe, élégance et style !

Lors de chaque MultiLigue 1, MulitiLigue 2… ses interventions sont toujours un régal, une surprise parce que son authenticité mêlant travail et décontraction nous rapproche de sa si jolie personnalité.

On le sent proche de nous, et c’est tellement plaisant parce qu’il est vrai, cet homme allie chic et naturel !

Thomas Desson c’est un Printemps perpétuel en toutes saisons, un magnolia resplendissant aux teintes irisées, nacrées, une promenade dans un parc Anglais mêlant sculptures végétales et artistiques, c’est un tour en tourniquet léger et aérien, c’est un lieu quelque part pour se ressourcer sous un parasol multicolore avec une brise légère, en buvant un thé à la menthe et en écoutant un air de Billy Paul…

Je vous laisse vous imprégner des réponses de Thomas Desson…



Insatiable curieux ! N’y a t-il que dans notre métier qu’il n’est pas apparenté à un vilain défaut mais plutôt d’un atout permettant de ne jamais être lassé ?!
Passionné de sports puis de journalisme. J’aime le caractère autodidacte de cette passion, toutes les formations du monde ne pourront égalées l’envie de comprendre, décrire ou conter.

1) Comment, qui ou quoi a suscité ta vocation de journaliste – présentateur ?

Ma maman en 1968 a vu ses études de Sciences Politiques tronquées par les mouvements sociaux.
De surcroît, on lui rabâchait que pour y arriver, il lui faudrait sans doute passer par une « promotion canapé. »
Deux événements qui ne risquaient à priori pas de me toucher, j’ai décidé d’aller au bout de ses rêves et ma soif de décryptage m’a donné envie d’essayer.

2) Quel est ton plus grand souvenir journalistique ?

Trois Superbowl commentés sur site avec W9.
Hormis une finale de CDM en football ou en rugby avec les Bleus, en terme d’ambiance de résonance, de passion… difficile de ressentir le sport de manière plus forte.
Je garde ma joie d’enfant lorsque le FC Nantes marque à la Beaujoire, surtout qu’avec Claudio Ranieri ça se gagne sur un « boute » (l’accent du Mister Italien lol).

3) Quels événements sportifs ont foncièrement fait palpiter ton cœur ?

Rotterdam en 2000 plus encore que France 98, peut-être pour le scénario. (J’en ai balancé une chaise en plastique de folie sur la place royale à Nantes. PS : à ne pas faire chez vous, ni ailleurs d’ailleurs !! :(( )
Le premier titre des Bulls face aux Lakers en 1991. Petit, je suivais MJ avec la plus grande attention. Le numéro 23 portait l’équipe à bout de bras, Chicago est allé chercher Magic et son arrogance de l’époque à la surprise générale !

4) Hormis le foot, quels autres sports ont ta prédilection ?

J’ai joué au rugby pendant 25 ans, avec le SNUC puis aux Etats-Unis. Sur les rencontres de championnat au début des années 2000, ça valait peut-être une Fédérale 2, aujourd’hui la comparaison serait impensable.
Le monde pro a fait exploser ce sport dans tous les sens, bons ou mauvais.
J’ai commenté beaucoup de boxe sur différents supports, ce qui avait suscité l’intérêt de Charles Biétry avant le lancement de BeIN Sports.
Aujourd’hui, jeune papa, j’ai pas mal calmé le jeu ! Je me passionne pour la pratique du golf, une discipline qui requiert des qualités mentales de dingue, ce sport peut te faire ou te défaire en un instant ! Son image est à dépoussiérer, je peux vous assurer que je joue des parties avec d’anciens footballeurs ou rugbymen totalement accrocs qui reconnaissent que ce n’est pas une promenade de santé.

5) Peux-tu te décrire en 3 adjectifs ? Quelle est ta couleur préférée et pourquoi ?

Généreux (je crois, il parait… signe du Lion ?) Sensible (attention savoir se blinder) Opiniâtre (ne jamais lâcher afin de ne pas nourrir de regrets)

Photo de Thomas Desson - A qui mieux mieux

Fuchsia, parce qu’enfant j’avais un sweat à capuche de cette couleur là qui claquait et qu’un jardin japonais garni de Fuchsias ça pète !!

6) Quelles sont tes autres passions ?

Mon petit bonhomme « Matisse » qui me bluffe et m’anime par sa joie de vivre. Les voyages, les escapades à une heure ou 10 000 kms autant que faire ce peut !

7) Qui admires-tu ?

Tous ceux qui ont eu des convictions et sont allés au bout. Ceux qu’ont a pris pour des illuminés et qui au fil du temps avaient simplement quelques décennies d’avance. De Galilée à Simone Veil en passant par Martin Luther King.
Bizarrement, je suis moins emballé par Donald Trump ?! Lui aussi est un illuminé, je suis moins certain qu’il sera considéré comme un avant-gardiste dans un futur plus ou moins proche.



8) Si tu étais :

Une ville ? San Diego, j’y ai passé les cinq plus belles années de ma vie jusque-là !

Une oeuvre d’art ? « Bocal de poissons rouges » d’Henri Matisse.

Une entrée, un plat, un dessert ? Pas nécessairement ensemble alors : Des huîtres, une belle viande rouge et un tiramisu au Nutella mais sans émeutes ! Et puis un bon vin aussi ! Si, si !

Une odeur d’enfance ? L‘odeur des vignes et des batailles de grappe de raisin au Portillon, proche de Vertou (44).

Un instrument de musique ? Un clavecin ?! Non je n’en sais rien ! pourtant j’adore la zik’ !

Photo de Thomas Desson - A qui mieux mieux

9) Un génie peut exaucer 5 de tes vœux : quels seraient-ils ?

Posséder les capsules de Tortue Géniale afin de pouvoir me télé-transporter dans un endroit rêvé avec des personnes qui font du bien !
Avoir le luxe de faire le bon choix et obtenir une « check mark » verte au-dessus de la tête plutôt qu’une croix rouge !
Savoir que mon fils sera toujours aussi heureux !
Cinq c’est trop, je n’ose pas !

10) Quelle question souhaites-tu poser aux lecteurs/lectrices de « A qui mieux mieux » ?

À première vue, quelle est selon vous la définition d’ « à qui mieux mieux » ?
Je m’étais arrêté à celle de la vision de l’homme comme d’une course à l’armement, je préfère nettement celle du Bescherelle beaucoup plus bienveillante ! Belle surprise en tous les cas !

Photo de Thomas Desson avec Bernard Pivot - A qui mieux mieux

Suivez-moi

Maud Ménès

Présidente - Fondatrice chez A qui mieux mieux
Directrice de la publication - Rédactrice Web - Journaliste - Conteuse de réalité - Addict écriturière - Révélatrice de vos talents - Chapôteuse - Membre des Toques Françaises
Suivez-moi

Les derniers articles par Maud Ménès (tout voir)

Maud Ménès

Directrice de la publication - Rédactrice Web - Journaliste - Conteuse de réalité - Addict écriturière - Révélatrice de vos talents - Chapôteuse - Membre des Toques Françaises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

wp-puzzle.com logo

Copie interdite - Les images sont soumises aux droits d'auteurs !

velit, porta. ut leo. ante. vel, pulvinar tempus Lorem Aliquam