Valérie Tanfin

Artisan d’Art Plumassière

Lorsque la création sublime l’horizon, sublime les objets, sublime le monde.

Valérie Tanfin est Artisan d’Art Plumassière, qui choisit, sélectionne chaque plume pour les assembler une à une et en faire des trésors.

Vibrante, envoûtante la couleur se fait voyage, annonce un présage celui d’être subjugué(e) par son talent magique qui tisse des œuvres d’art.

Entre ses mains expertes, l’univers se pare de moiré, se pavane en bleu canard, s’illumine en rose exaltant, s’harmonise en orange exotique : le flamant rejoint la poule de soie, un perroquet apparaît, l’aigrette suspend sa marche tandis qu’au loin le paon fait la roue : notre imagination est en route…

Cette fabuleuse artiste magnifie tout ce qu’elle touche, embellit à sa guise chaussures, sacs, lunettes, tableaux, robes : minutie précise, patience de chaque instant, légèreté de l’art, souffle d’espoir.

Cette jeune femme si belle apprivoise l’instant et ses mains gracieuses, agiles et délicates égayent les splendeurs insoupçonnées, insoupçonnables de son imaginaire sans fin…

Valérie Tanfin, c’est un seringat lumineux et odorant, c’est un délicieux cake fondant au citron, c’est un magnifique heurtoir de porte en laiton ouvragé, c’est une belle fin de journée au bord de l’océan caresse du sable et de la mer sur les pieds nus, c’est un carrosse de conte de fée aux chevaux blancs immaculés qui la mènent vers des contrées mystérieuses…

Je vous laisse vous imprégner des réponses de Valérie Tanfin…

« J’exerce un métier peu connu je suis plumassière. La réaction à cette annonce est souvent : « pluma – quoi ? »

Plumassière : je travaille la plume sous toutes ses formes : du plus minutieux et délicat au plus gigantesque et extravagant. De l’accessoire de mode à l’œuvre d’art, en passant par la décoration d’intérieur  ou les costumes de scène, mes créations s’inscrivent dans une recherche permanente d’excellence et d’étonnement.

Photo de Valérie Tanfin qui travaille
©LJR

J’utilise une matière que tout le monde connait, que tout le monde à touché mais dont on ignore souvent l’étendue des possibilités. Ce savoir-faire ancestral appris au sein de très belles maisons parisiennes me permet de métamorphoser la légèreté de la plume en quelque chose à la fois de vivant et de mouvant. De doux ou de brut. D’arrondi ou de raide.

Photo de Valérie Tanfin qui travaille
©Diane Barbier

Ma démarche consiste à agir sur la perception de l’observateur en l’invitant à s’approcher, à découvrir que la matière qu’il a sous les yeux n’est pas forcément celle qu’il croit. Que chaque plume capte la lumière de façon différente en fonction de sa forme et de son orientation. Pour cela je  cherche l’harmonie des sens et des couleurs, à repousser pour chaque pièce les contraintes techniques et la délicatesse du résultat. J’aime varier les supports et les gestes afin de confectionner des œuvres singulières et uniques, et essayer de renouveler la vision traditionnelle de la plumasserie.

Photo de Valérie Tanfin dans son atelier
@Franck Bohbot

Je m’applique à  façonner  un univers luxuriant où le rêve est inhérent car la plumasserie est un artisanat d’art qui fait partie du monde du fabuleux. »

Photo de plumes

1) Qui, quoi, comment t’a donné envie de devenir Plumassière ?

L’envie de devenir plumassière m’est venue alors que je me formais pour devenir couturière et habilleuse dans le spectacle vivant. Lors de ma formation j’ai été amenée à travailler dans plusieurs cabarets et notamment au Moulin Rouge. Cette profusion de plumes, strass et paillettes a cristallisé mon envie d’aller vers ce savoir-faire.

Photo de Valérie Tanfin qui travaille avec des plumes



2) Qu’est-ce-que ce métier t’apporte, et comment te construit-il ?

Ce métier m’apporte beaucoup de rêve j’ai l’occasion de travailler sur de superbes pièces Haute-Couture, sur de très beaux costumes de Music-hall et sur des pièces uniques surprenantes également. Mais il demande aussi beaucoup de rigueur et de minutie.
Il m’apporte un contact particulier avec mes clients puisque mes mains et ma tête sont à leur service pour réaliser ce qu’ils ont en tête et au fond du cœur.

Photo de Valérie Tanfin qui travaille dans son atelier

3) Où puises-tu ton inspiration ?

Je puise mon inspiration dans ce qui m’entoure. Beaucoup dans la nature, dans le monde de l’art, dans mes expériences passées que ce soit en Haute-Couture ou dans le spectacle vivant. Une grande partie de mon travail se construit aussi autour des contes, ce sont des textes qui me parlent beaucoup et font fonctionner mon imagination.

4) Que veux-tu transmettre à travers tes créations ?

J’ai envie de transmettre du rêve, de l’émerveillement, de répondre à une époque en manque de merveilleux.

5) Tu as carte blanche pour décorer 3 lieux ou monuments dans le monde grâce à ton talent et tes plumes : quels seraient-ils et pourquoi ?

C’est une question difficile, il y aurait tant de choses à faire ! Je crois que mon choix se porterait sur :

– un lieu de vie (place public, hôpital, maison de retraite ou autre) : pour faire découvrir au plus grand nombre ce qu’il est possible de réaliser avec de simples plumes.
– un musée d’art contemporain : car contrairement à ce que l’on pourrait penser l’art et l’artisanat sont étroitement liés, ce serait l’occasion de montrer que le mélange est possible et riche.
– un jardin : car la plume est une matière naturelle, qui vit, il serait intéressant de la voir évoluer et se dégrader dans la nature, de là où elle vient.

6) Si tu devais te décrire en 3 adjectifs ? Quelle est ta couleur préférée et pourquoi ?

Observatrice – Patiente – Passionnée

Photo de Valérie Tanfin qui assemble des plumes

J’aime à peu près toutes les couleurs mais j’ai une préférence pour le vert qui se décline à l’infini, du plus sombre et froid au plus acidulé et lumineux.

7) Quelles sont tes autres passions ?

A côté de tout ça je suis passionnée par tout ce qui touche au corps et au bien être (sport, nutrition, yoga etc), mais aussi par les autres métiers d’art (broderie, chapeaux, travail du métal…). Je suis une grande amatrice d’art également et plus particulièrement de photographie.

8) Si tu étais :

Un objet ? Une énorme tasse (de thé) car c’est beau, utile et réconfortant.

Une citation ? « La vie est un mystère qu’il faut vivre, et non un problème à résoudre. » Gandhi
«  La vie ce n’est pas seulement respirer, c’est aussi avoir le souffle coupé » Alfred Hitchcock

Un bouquet de 3 fleurs ? Je suis une grande amoureuse des fleurs et des plantes en général je les aime toutes ! Ce serait un drôle de bouquet mais ce qui me vient est: le physalis, la carotte sauvage et le santini vert chacune me rappelle des souvenirs de lieux ou de personnes. Mais il y a aussi les fleurs de trèfle, le muguet, les tulipes, les fleurs de pommier, les œillets, les coquelicots, les crocus, l’hortensia… la liste est longue !

Un animal ? Une loutre !

Une gourmandise ? De la purée d’amande simplement parce que c’est excellent au goût et pour la santé (sur une tranche de pain grillé avec des rondelles de banane, un délice !)



9) Quelle est ton actualité et quels sont tes projets ?

Je viens de participer au salon Ob’Art de Montpellier, certaines de mes pièces viennent d’être sélectionnées pour être vendues au concept store Empreintes dédié aux métiers d’art (5 rue de Picardie 75003 Paris) de septembre à janvier 2019 ouvrez l’œil ! Et j’ai toujours mille et unes choses en tête et en cours !

 

10) Quelles questions souhaites-tu poser aux lecteurs/lectrices de « A qui mieux mieux » ?

Qu’est-ce qui vous fait rêver ? Et qu’allez vous faire du temps qui vous a été imparti ?

www.valerietanfin.com

                

Maud Ménès

CEO/Founder/Owner à Aquimieuxmieux.com Directrice de la publication - Rédactrice Web - Journaliste - Conteuse de réalité - Addict écriturière - Révélatrice de vos talents - Chapôteuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

wp-puzzle.com logo

Copie interdite - Les images sont soumises aux droits d'auteurs !

efficitur. Donec in libero Praesent ipsum sed ut