Willy Ferrier

Chef Pâtissier – Maître Artisan Chocolatier Torréfacteur

Willy Ferrier est Chef Pâtissier en gourmandises savamment recherchées, des alliances surprenantes, des classiques revisités en délices osés, en ode à la subtilité.

Ronde de desserts comme si la magie de l’enfance resurgit soudainement pour permettre au temps de se seconder lentement… et, nos papilles en frétillent.

Mais, c’est aussi comme une rencontre irréelle qui lui a donné des ailes avec cette matière pleine d’éclats, pierre à facettes dans toute sa générosité étoilée : le chocolat !

Et dans des gestes qui glissent et lissent, il compose dans une sublime osmose des créations cacaotées, merveilles de voluptés.

Telle une solive, véritable pilier de ce produit qu’il enjolive, cet artisan torréfacteur poétise le bonheur !

Et dans un souffle divin, d’ici on ressent le parfum du chocolat souverain.

Un rire mélodieux, un humour qui raconte des histoires, cet homme alterne entre sympathie et gentillesse, amoureux de son métier, il redonne du sens aux fondamentaux comme l’altruisme, le partage, et respecter main dans la main le monde et l’ensemble des humains !

Willy Ferrier c’est une intuition soudaine murmurée à l’oreille, c’est un moabi à l’écorce étonnante, c’est un escalier imposant et sculpté dans l’entrée d’une demeure à l’élégance particulière, c’est un miel d’acacia fort et délicat à la fois, c’est une infusion chaleureuse partagée à l’improviste, c’est une carte au trésor qui mène à l’essentiel, c’est un magnifique fauteuil en cuir patiné et confortable, c’est un puzzle débuté lorsqu’on est petit et qu’on fait perdurer, c’est l’alliance de l’étonnement et la surprise réunis dans un incroyable sourire…

Je vous laisse vous imprégner des réponses de Willy Ferrier…

Je suis un être vivant, humain et positif, quelques amis me surnomment le chocolatier fou ou willy wonka !

Formé en pâtisserie, chocolaterie, glacerie et confiserie par le cursus classique du CAP et du BREVET DE MAÎTRISE, je suis par contraire autodidacte en ce qui concerne la partie bean to bar du chocolat (partir de la fève de cacao pour arriver au chocolat)

Plutôt de nature timide et reclus étant jeune, le chocolat m’a permis de me libérer et de pouvoir m’exprimer tant personnellement que professionnellement.

Je pense que l’esprit et la main de l’homme transforment la matière en oeuvre d’art ! et que donner ou /et offrir (quand on peut le faire) c’est la vie !

1) Qui, quoi, comment t’a donné envie de devenir Chocolatier, Chef Pâtissier ?

J’ ai toujours voulu faire pâtissier, je suppose que cela a un rapport avec mes parents qui étaient boulangers installés a Dardilly pendant 40 ans.

J’ai très peu de souvenir avant mes années collège certainement en rapport à la sclérose en plaque de ma maman, qui par un bonheur non expliqué fait partie des rares cas de rémission totale, et donc n’a pas de séquelle de cette saloperie !

Sans problème scolaire plutôt bon élève, en 4ème je suis parti en lycée professionnel au grand regret de mon directeur de collège !

Une fois au lycée, donc sur 5 jours de classe, je me suis mis en tête de trouver un patron pour travailler le samedi et un autre pour travailler le dimanche, c’est comme ça que je suis tombé nez a nez avec le chocolat dans la maison RADOLA (qui n’ existe plus !) à Tassin-la-Demi-Lune, le virus du chocolat était en moi…
Chez un précurseur dans le domaine, l’entente a été parfaite, au point de préparer mon CAP comme un concours et non comme un examen !

L’histoire ne faisait que commencer !

2) Que souhaites-tu transmettre à travers tes créations culinaires ?

Au cours du temps et au vue de ma faible expérience (ah ah ah), la transmission est un échange, j’ai appris autant que mes apprentis (garçons, filles)
Ce qu’il est important de transmettre ce n’est pas l’art de transformer la matière pour obtenir un RÉSULTAT c’est plutôt l’art de réfléchir avant de faire quoi que se soit dans la vie pour SE DIRIGER DANS SA VIE !

3) Quels produits préfères-tu préparer ? Celui qui a ton coup de cœur absolu ?

LA FÈVE DE CACAO, passionnante
Nous sommes à l’ère de la pierre en ce qui concerne le chocolat, comme le vin et le fromage qui ont des milliers d’années d’expérience humaine. Le cacao et donc le chocolat, n’a, lui, que quelques centaines d’années derrière lui, il y a encore du boulot !!!!!!!!… et des découvertes à faire !

4) Quelles associations gustatives t’ont le plus surpris ?

Quand on associe le chocolat et la banane c’est génial, mais quand on y rajoute du poivre vert… c’est surprenant !

Mais je suis fan également de choses très simples comme une bonne tarte-aux-pommes avec un beurre cannelle !
J’ai très récemment réalisé un chocolat de couverture avec l’intégration de safran d’une personne extraordinaire dans le domaine (le safran extravagant de Stéphanie Sablé) et ne sachant pas ce que cela allait donner, nous avons fait des essais pas vraiment concluants; et puis, j’ai tenté la fabrication d’une venu de 50 kg de chocolat NOIR 70% au safran de Stéphanie (sachant que le safran est intégré au moment du broyage des fèves, et donc fait partie intégrante de la recette du chocolat)… et bien… une révélation, on avait l’impression de goûter une tablette de chocolat au miel ! Juste divin !

5) Peux-tu te décrire en 3 adjectifs ? Quelle est ta couleur préférée, et pourquoi ?

  1. Gourmand, insatiable (de la vie, des rencontres, de connaissances)
  2. Timide et extraverti (dans une assemblée plutôt timide, dans un cercle de connaissances plutôt extraverti)
  3. Libre (je veux resté maître de moi-même, je ne fume pas, je goûte mais je ne bois pas, aucune dépendance sauf le chocolat, je ne bois pas de café, pas de drogue, aucune appartenance à quelques groupes stéréotypés… libre de corps et de pensées !)

Rose, ça doit-être mon coté féminin (j’ai toujours cru au pouvoir des femmes dans nos professions et ailleurs !)

6) Quelles sont tes autres passions ?

L’histoire des mayas, aztèques, toltèques, olmèques !
La découverte des cultures et des traditions étrangères du monde entier; car, quand on est immergé dans une autre culture, voir invité dans cette culture, on se doit d’avoir le plus grand respect dans ce qui c’est construit pendant des siècles !
La pêche (poisson !)
Les échecs
La science (astronomie, chimie, génétique, physique !)

7) Quelles valeurs et quels principes te tiennent à cœur ?

Un seul principe qui en regroupe tant : LE RESPECT

8) Demain, tu dois te rendre sur une île déserte : tu peux emmener 5 objets avec toi, lesquels et pourquoi ?

Un plan de cacaoyer (j’ arriverais à en faire du chocolat)
Un plan de canne a sucre (pour le chocolat)
Un couteau (survie)…  le reste je sais faire !
Un filet de pêche (nourriture assurée)
Un plan de pomme de terre (nourriture)

9) Si tu étais :

Une destination ? Australie (il y a tout a faire !)

Une entrée, un plat, un dessert, une boisson ?
Entrée : un foie gras du Sud-Ouest de derrière les fagots d’une famille de là-bas ! (tout simplement parce que dans ce type de cas, le foie n’est pas forcément dénervé, et que cela lui donne une légère amertume très sympa)
Plats : des pommes de terre sautées cuites au saindoux comme chez ma grand-mère, grillées à souhaits ! (car le parfum de ce plat cuisiné par elle mais pour nous, avait non seulement le goût mais aussi le parfum, d’une ambiance et d’un cadre que je ne retrouverais jamais)
Je rajoute le FROMAGE : le rocamadour (je ne sais pas pourquoi mais ce fromage est divin !)
Dessert : pour ne pas dire une tablette de chocolat, je dirais une mousse au chocolat avec des copeaux dessus saupoudrée de cacao (est-ce utile que je dise pourquoi…… dans mes veines coule du chocolat !)
Boisson : sans hésiter un chocolat chaud en période froide et un lait fraise en période chaude (c’est juste trop bon !)

Une oeuvre d’art ? Le chocolat ou sinon toutes les œuvres d’art des artistes inconnus qui ont influencé ceux qui ont été dans la lumière !

Une citation ? L’esprit et la main de l’homme font de la matière une oeuvre d’art ! (moi )
sinon : l’amour, la liberté, dieu qui ne mourront pas ! (Lamartine) citation sur laquelle j’ai travaillé sur mon premier concours en chocolaterie à Macon que j’ai gagné du coup !

Un livre indispensable ? Toute l’ oeuvre de Freud ! (c’était un personnage qui a su comprendre les agissements des humains et qui a su les retranscrire !)

10) Quelles questions souhaites-tu poser aux lecteurs/lectrices de « A qui mieux mieux » ?

De quelle manière dégustez-vous un chocolat que vous n’avez jamais goûté ?
Dans quels états (si toutefois cela vous transporte !) vous transporte la dégustation du chocolat ?

        

coccinelle signature A qui mieux mieux

Suivez-moi

Maud Ménès

Présidente - Fondatrice chez A qui mieux mieux
Directrice de la publication - Rédactrice Web - Journaliste - Conteuse de réalité - Addict écriturière - Révélatrice de vos talents - Chapôteuse - Membre des Toques Françaises
Suivez-moi

Les derniers articles par Maud Ménès (tout voir)

Maud Ménès

Directrice de la publication - Rédactrice Web - Journaliste - Conteuse de réalité - Addict écriturière - Révélatrice de vos talents - Chapôteuse - Membre des Toques Françaises

Une pensée sur “Willy Ferrier

  • 20 novembre 2018 à 17 h 42 min
    Permalink

    dans quel état dites vous :  » vous êtes célibataire ? vous aimez les frites ? vous habitez chez vos parents ? …gabuzomeu !  » voilà… j’adddoooorrreee le chocolat dans tout ses états…bravo Maud et merci Willy Wonka pour m’avoir fait baver sur mon pull Irlandais…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

wp-puzzle.com logo

Copie interdite - Les images sont soumises aux droits d'auteurs !

ut leo Phasellus ipsum accumsan Curabitur